Un eczéma du visage résistant à tout traitement traité en quelques semaines. Je vous propose un nouveau cas réglé simplement et rapidement grâce à la médecine chinoise classique et du Shāng Hán Lùn (Traité des lésions du froid).

Il s’agit d’un homme de 40 ans qui souffre d’un eczéma du visage et parfois des organes génitaux que les dermatologues n’ont pas réussi à vaincre. Ostéopathe et acupuncteur de métier, il pense que la solution pourrait venir de la médecine chinoise. C’est à ce moment-là qu’il me consulte pour sa peau. Après 18 jours de traitement et dès les premiers jours, l’eczéma disparaît à 95%. La poursuite du traitement permis de « faire la peau » à cet eczéma récalcitrant. Voyons pourquoi et comment…

Traitement :

J’ai tout simplement utilisé une modification de la fameuse Guì Zhī Tāng 桂枝汤 (Décoction de Ramulus Cinnamomi Cassiae) à laquelle j’ai ajoutée Radix Saposhnikoviae Divaricatae (Fang Feng), Herba Schizonepetae Tenuifoliae (Jing Jie) et Fructus Tribuli Terrestris (Bai Ji Li). 8 plantes dont une est du gingembre frais de supermarché, une autre de la réglisse comme le bâton que l’on mâchouillait dans notre enfance et aussi le fruit de jujube qui est un type de datte que l’on trouve d’ailleurs dans le sud de la France.

Symptomatologie :

Le patient se plaint depuis des années de desquamations, de rougeur, de prurit surtout au visage, un peu à la poitrine et parfois occasionnellement aux organes génitaux dans les moments les plus sévères. Cet eczéma résistant aux traitements des dermatologues s’aggrave si le patient dort mal, s’il est fatigué, s’il fait du sport intensif provoquant une transpiration profuse, s’il est tendu dans la zone cervicale et des mâchoires qu’il explique par du « stress ». La dermatite s’améliore s’il se repose bien, s’il fait de sport de manière modérée, le soleil, l’eau de mer. Par ailleurs, il a une sueur parfois jaunâtre, et de manière générale il est souvent un peu humide en surface du corps, il peut souffrir de cervicalgie qu’il attribue à une tension intérieure. Soif normale, bouche parfois sèche, urines normales, passé de rectite sérieuse qui est actuellement contrôlé, aucun autre symptôme notable sauf l’impression que se sent vite stressée. La langue est normale et légèrement rouge à la pointe. Le pouls est glissant (huá 滑) et plus flottant sur les deux cùn 寸.

Diagnostic :

Le problème se manifeste en surface du corps. Etant donné que le prurit est assez sévère et surtout qu’il y a des rougeurs, il s’agit d’un déséquilibre de la surface yáng, c’est-à-dire du tài yáng. Ici la tendance à la transpiration et le fait que la transpiration aggrave l’eczéma, signe le vide. Il faut donc une prescription qui part de Guì Zhī Tāng 桂枝汤. Et en effet, je prends cette formule à laquelle j’ajoute Radix Saposhnikoviae Divaricatae (Fang Feng), Herba Schizonepetae Tenuifoliae (Jing Jie) et Fructus Tribuli Terrestris (Bai Ji Li) afin de chasser plus fortement le vent afin d’arrêter les démangeaisons. Je donne cette prescription 18 jours.

Les questions auxquelles il faut répondre dans ce type de cas : 

Avons-nous à faire à un syndrome de surface ? Si oui s’agit-il d’un syndrome yīn ou un yáng ? S’il s’agit d’un syndrome yáng, c’est-à-dire de tài yáng, est-il de type vide ou plénitude ? S’il est de nature vide, on doit prescrire une formule de la famille Guì Zhī Tāng 桂枝汤 (Décoction de Ramulus Cinnamomi Cassiae). S’il est de nature plénitude, on doit prescrire une formule de la famille Má Huáng Tāng 麻黄汤 (Décoction de Herba Ephedrae). Savoir déterminer le système impliqué est primordial pour avoir un résultat rapide et surtout efficace.

Résultats :

Dès les premiers jours, il ressent une amélioration. Au bout d’une dizaine de jours, il n’a plus de rougeurs ni de démangeaison. La texture de la peau est meilleure et n’a plus de sensation de chaleur au visage. Au bout de 18 jours, la peau la beaucoup mieux. En fait, prurit, rougeurs et desquamations réapparaissent uniquement avec une activité physique intensive où il transpire beaucoup. Sinon, la peau est normale. Il est à noter que le sauna ne provoque pas d’aggravation, c’est seulement une activité sportive soutenue avec grosse sueur qui ramène les symptômes de peau et de manière plus modérée. Autre fait important, il transpire beaucoup moins spontanément et son odeur corporelle à bien diminuée aussi.

Je lui demande de reprendre le même traitement pour 24 jours. L’eczéma a quasiment disparu, même la transpiration forte pendant le sport n’active que de manière très modérée au niveau des sourcils, des  cheveux, et plus rarement sur les côtes où les bras frottent le corps quand il coure. Et les rougeurs et prurit disparaissent très vite. C’est devenu fugace et très localisé. L’eczéma au niveau des organes génitaux a complètement disparu, il n’a plus le visage rouge et desquamé comme avant, il transpire moins, la transpiration n’a plus d’odeur, n’est plus jaune, il se sent plus calme, plus apaisé. On décide ensemble de continuer le traitement en acupuncture pour éviter la récidive éventuelle et continuer à opérer sur le fond.

Pour apprécier ce cas, il faut se rappeler que son eczéma était permanent et visible (visage), que les dermatologues n’ont pas réussi à le traiter et que les résultats furent très rapides grâce à un traitement très simple et de courte durée.

Composition du traitement (posologie quotidienne en décoction) :

  • Ramulus Cinnamomi Cassiae (Gui Zhi) 12g
  • Radix Albus Paeoniae Lactiflorae (Bai Shao Yao)  12g
  • Fructus Zizyphi Jujubae (Da Zao) 4 fruits
  • Radix Glycyrrhizae Praeparata (Zhi Gan Cao) 6g
  • Rhizoma Zingiberis (Sheng Jiang) 12g
  • Herba Schizonepetae Tenuifoliae (Jing Jie)  12g
  • Radix Saposhnikoviae Divaricatae (Fang Feng)  12g
  • Fructus Tribuli Terrestris (Bai Ji Li)  12g

Intéressé par d’autres articles ? Envie d’en savoir plus sur la médecine chinoise ? Vous souhaitez connaître les livres de Philippe ?

Cliquez ici pour visiter le site www.sionneau.com